Vous êtes ici : Accueil / Séminaires / Séminaires passés / Before 2013 / Seminar - Kevin Pedoja: "Séquences de paléocôtes tectono-eustatiques du Quaternaires et de la fin du Pliocène : une synthèse morphologique et géodynamique"

Seminar - Kevin Pedoja: "Séquences de paléocôtes tectono-eustatiques du Quaternaires et de la fin du Pliocène : une synthèse morphologique et géodynamique"

Malgré des tentatives de classification des côtes actuelles en fonction des modèles de tectoniques des plaques remontant aux années 70, peu de synthèse à l’échelle globale des séquences de paléocôte quaternaire existent. Nous avons donc réalisé une méta-analyse sur les données bibliographiques traitant des séquences de paléocôtes quaternaires pour la période 1830 - 2010. L’objectif premier de cette synthèse était de croiser les données géomorphologiques caractérisant les séquences (extension géographique, nombre de paléocôte, chrono-morpho-stratigraphie, altitude maximale) avec les données géodynamiques (contexte, distance à la limite de plaque, taux de convergence, etc). De manière plus précise, il s’est agit de relever dans la littérature, l’altitude des paléocôtes liées au maximum du dernier interglaciaire (MIS 5e, 122 ka) afin d’établir ces dernières comme un marqueur de tectonique globale. Après l’examen d’environ 1 200 documents (articles, thèses, livres, résumés de conférence, cartes, etc) dans plusieurs langues (anglais, français, espagnol, italien, portugais, allemand, russe, turc), nous en avons sélectionné 832 permettant de définir 890 sites où l’altitude des paléocôtes relatives au dernier interglaciaire (MIS 5e) est connue. Dans un premier article (Pedoja et al., 2011 ), nous avons pu : 1) proposer la première carte mondiale de répartition des séquences de paléocôtes Pléistocènes. 2) définir les paléocôtes formées lors du maximum du dernier interglaciaire comme un marqueur de tectonique globale (890 sites sur les 5 continents, cf Figure 1). 3) détecter un soulèvement côtier généralisé de longue durée (i.e. > Pliocène), très probablement lié à une compression générale des marges (actives, passives), elle-même générée par la configuration des plaques tectoniques (« début de la fin » du Cycle de Wilson). 4) pointer le fait que ce soulèvement mette en doute nos possibilités de quantifier précisément les variations eustatiques des phases interglaciaires (i.e. le e de l’équation de Lajoie, 1986). 5) proposer la première classification morphologique de séquences de paléocôtes plio – quaternaires. Actuellement nos efforts se portent sur l’analyse du taux de surrection en fonction du contexte géodynamique précis. Nous avons opté pour une classification simplifiée comportant une dizaine de contextes différent : en domaine intraplaque : marge passive, point chaud, « orogen », « bulge » et aux frontières de plaques : subduction (normale, rapide, de ride asismique, collision, zone transformante, zone divergente (rift et dorsale).
Quand ? Le 21/10/2011,
de 10:00 à 11:00
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Actions sur le document

Mots-clés associés :

LogoENS.gif

Département ENS
  • Directeur :
    Stéphane Labrosse
  • Secrétaire :
    Emmanuelle Lousson
« Mars 2017 »
Mars
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
 

Outils personnels